Vous êtes ici : Accueil > Séminaires et ateliers des laboratoires > Institutions et dynamiques historiques
  • Institutions et dynamiques historiques de l’économie et de la société (...)

    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  •  Chiffrer et déchiffrer les empires coloniaux, XVIIIe – XXIe siècles

     
     
     Organisé par Emmanuelle SIBEUD (Université Paris 8) et Béatrice TOUCHELAY, (Université de Lille) avec le soutien de l’IDHES (UMR 8533), de l’IRHIS (UMR 8529) et de l’IGPDE.
     

    Jeudi 10h – 12h, Campus Condorcet, salle 0.010 (bâtiment de recherche Nord)

    https://www.campus-condorcet.fr/cartographie

     
     La production statistique impériale reste mal connue bien qu’elle suscite de plus en plus d’intérêt pour proposer de nouvelles lectures économétriques de la domination coloniale, pour analyser la circulation des informations dans les sociétés coloniales, à l’intérieur des empires et dans la sphère internationale, ou encore pour étudier les initiatives des multiples intermédiaires, officiels et officieux. Quelles sont les pratiques statistiques des empires coloniaux du XIXe et du XXe siècle ? Comment ceux-ci forment-ils leurs statisticiens ? Qui participe à la collecte des données et quels sont les objets de prédilection de celle-ci ? De quelle(s) manière(s) cette production statistique construit-elle du lien ou, à l’inverse, marginalise-t-elle et exclue-t-elle certains groupes ? Quel(s) rôle(s) joue-elle dans les territoires colonisés ? Quelle est la contribution de ces pratiques impériales à la généralisation des statistiques à l’échelle du monde depuis deux siècles ? Comment s’approprier a posteriori ces données, souvent brandies par ceux et celles qui souhaitent faire des bilans définitifs de la colonisation et des empires coloniaux de l’époque contemporaine, soit du XVIIIe siècle à nos jours ?
     
    Destiné aux étudiant-es en master et en doctorat, aux chercheurs et chercheuses et à tous ceux et toutes celles à la recherche d’un lieu de formation et de discussion sur l’histoire des empires coloniaux à la période contemporaine, ce séminaire alternera des séances de présentation de recherches récentes et de présentation des fonds d’archives aussi nombreux que différents qui conservent des séries statistiques coloniales trop peu exploitées encore.
     
    Contact : esibeud@univ-paris8.fr
     
    Vous trouverez des informations complémentaires aux adresses suivantes :
     
    Accessible via Zoom sur inscription préalable via ce lien :
    Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre la réunion.
     
     
    22 septembre
    Emmanuelle Sibeud, Université Paris 8 et Béatrice Touchelay, Université de Lille – « Introduction »
     
    29 septembre
    Irin Hassold-Merer, INSEE Bibliothèque Alain Desrosières : « Présentation de la Bibliothèque Alain Desrosières »
     
    13 octobre
    Karine Marazyan, Université de Rouen, LASTA : « Une base de données originale pour documenter les conflits interpersonnels au Sénégal au début du 20e siècle »
     
    27 octobre
    Antoine Perrier, CNRS – IREMAM : « Les États et les chiffres au Maroc et en Tunisie : recensement, travail et niveau de vie (1912-1956 »
     
    8 décembre
    Babacar Fall, Institut d’Etudes Avancées de Saint-Louis (Sénégal) : « Comment les travailleurs s’emparent-ils des statistiques coloniales au Sénégal (début XXe) ? » 
     
    26 janvier
    Pascal Pénot DCG/AH – Responsable des archives historiques Crédit Agricole : « Présentation des archives du Crédit agricole »
     
    9 février
    Marie Eve Rakuzin, historienne, service des archives BNP-Paribas : « Présentation des archives BNP – Parisbas »
     
    23 février
    Marie-Christine Touchelay, IDHES : « Les statistiques impériales en Guadeloupe : d’outil à legs de la colonisation ? 1930-1970 »
     
    9 mars
    Lea Renard (Postdoctoral researcher, DFG Project “Forced Labour as a Shifting Global Category“ Freie Universität Berlin | ZI Lateinamerika-Institut : « Co-production et usages des chiffres sur le travail dans le contexte colonial allemand »
     
    23 mars
    Abdou Karim Tandjigora, Université Cheikh Anta Diop, Dakar : « Chiffrer l’agriculture sénégalaise au lendemain des indépendances : méthodes et enjeux »
     
    6 avril
    Annick Lacroix, Université Paris Nanterre : « De la collecte des données à leur mise en tableau : compter la main d’œuvre et mesurer le travail dans l’Algérie colonisée (première moitié du XXe siècle) »

    *****

    Régulations du travail et de la société

    (Angleterre, France et colonies, XVIIIe-XIXe siècles)

     
    Anne Conchon (Paris 1), Vincent Milliot (Paris 8) et Philippe Minard (EHESS, Paris 8 et IUF)
     
    Le séminaire a lieu le vendredi, de 16h à 18h (en quinzaine, sauf exceptions)
     
    Lieu : 
    ENS, 75005 Paris (RER Luxembourg)
    bâtiment Jaurès, Salle Ferdinand Berthier (U207)
    Attention : entrée du public entrée par le 24, rue Lhomond
     
    Progamme :
     
    • 18 novembre 2022 : Philippe Minard (IDHE.S, université Paris 8) « Régulations du travail et de la société en France et en Angleterre : introduction »
       
    • 25 novembre : Joanna Innes (University of Oxford)
      « Seeing Like a Surveyor : Imagining Rural Reform in the Early Nineteenth-Century UK
       
    • 9 décembre : Vincent Denis (IHMC, université Paris 1)
      « Les policiers, la ville et la Révolution : les commissaires de police parisiens (1789-1799) »
       
    • 13 janvier 2023 : Suzanne Rochefort (université Gustave-Eiffel) « Réguler le travail théâtral : évolutions des enjeux et mutations des pratiques (Paris, années 1760-1799) »
       
    • 27 janvier 2023 : Elisabeth Rochon (UQAM-Montréal et IDHE.S Paris 8)
      « Le marché aux chevaux de Paris (1758-1778) : un espace, des usages, une police »
       
    • 3 février : visite commentée de l’exposition de la Cité des Sciences et de l’Industrie (La Villette) 
      « Évolutions industrielles » (Astrid Fontaine, commissaire de l’exposition, guidera la visite)
       
    • 17 février : Marie-Elisabeth Jacquet (IDHE.S, université Paris 8)
      « La police à l’oeuvre : le travail de bureau de la Lieutenance générale parisienne au XVIIIe siècle »
       
    • 10 mars : Richard Tomczak (Stony Brook University)
      « Corvée Labour and the Habitant “Spirit of Mutiny” in New France, 1688-1731 »
       
    • 17 mars : Thierry Pillon (université Paris 1)
      « Le corps au travail »
       
    • 31 mars : Philippe Minard (IDHE.S, université Paris 8)
       « Les salaires ouvriers en Angleterre au XVIIIe siècle : travaux récents »
       
    • 7 avril : lecture collective discutée : Radhika Seshan, « Wages and Prices in Madras c. 1650–1720 », in Jan Lucassen, Radhika Seshan (ed.), Wage Earners in India, 1500-1900. Regional Approaches in an International Context, New Delhi, Spectrum/Sage, 2022, p. 85-108. (le texte sera distribué au préalable)
       
    • 14 avril 2023 : Paul Maneuvrier-Hervieu (Université de Milan)
      « Régulations et évolutions des salaires en Normandie du XVIIe au XIXe siècles »
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page